Accueil / News / WellO2 – respirer de la vapeur par contre-pression pendant les infections respiratoires
WellO2 device in connection with respiratory infections

WellO2 – respirer de la vapeur par contre-pression pendant les infections respiratoires

WellO2 n’est pas réglementé en tant qu’appareil médical du fait qu’il n’a pas encore été validé cliniquement pour soulager et soigner les maladies respiratoires. L’appareil WellO2 utilise deux méthodes qui ont fait l’objet de recherches préalables, à savoir la respiration par contre-pression et l’inhalation de vapeur. La recherche s’est intéressée à la respiration par contre-pression dans le cadre de nombreuses maladies, tandis que l’inhalation de vapeur a été documentée dans le cadre d’infections respiratoires et d’allergies.

Les effets prodigués par WellO2 reposent sur une respiration par contre-pression et/ou l’inhalation de vapeur. La respiration par contre-pression ouvre les voies respiratoires pendant que la vapeur renforce la fluidité des muqueuses, soulageant les irritations et éliminant le mucus accumulé dans les voies respiratoires. Le fait d’entraîner les muscles respiratoires en pratiquant régulièrement la respiration par contre-pression permet d’améliorer la résistance aux situations de stress.

L’utilisation de WellO2 dans le cas d’infections respiratoires légères non accompagnées de fièvre est, en principe, parfaitement sûre et aucune restriction à son utilisation courante n’a été constatée. Dans le cas de maladies respiratoires infectieuses et sévères, il est recommandé d’éviter tout effort physique supplémentaire. L’utilisation de WellO2 peut être bénéfique lors de convalescences non accompagnées de fièvre. Pour autant, son utilisation doit être encadrée par les conseils que pourra prodiguer un médecin.

L’appareil WellO2 est pourvu d’un programme de désinfection spécial qui inactive tous les éventuels contaminants microbiens grâce à de la vapeur chaude. De la même façon, vous pouvez également désinfecter ses pièces détachables en les plaçant à l’intérieur de l’appareil.

 

Si vous ne souffrez pas d’infection respiratoire

Vous pouvez utiliser l’appareil normalement, conformément aux consignes d’utilisation données.

La peau et les muqueuses présentes dans les voies respiratoires sont des mécanismes de défense de premier ordre. L’intégrité des muqueuses est essentielle dans la prévention des infections microbiennes. WellO2 humidifies les muqueuses des voies respiratoires et contribue à nettoyer les impuretés s’étant accumulées dans le mucus. Cela aide à conserver l’intégrité des muqueuses.

Un entraînement régulier avec WellO2 ouvre les voies respiratoires et renforce la respiration. Le corps s’en trouve alors plus résistant face aux stress physiques causés par les infections.

Si vous souffrez d’un surplus d’expectorations, WellO2 aide à éliminer le mucus par l’intermédiaire des voies respiratoires, puisque l’inhalation de vapeur chaude fluidifie les muqueuses et intensifie leur remontée dans les voies respiratoires. Le mucus piège les particules infectieuses et les élimine des voies respiratoires. Un mécanisme d’élimination défaillant renforce le risque d’infections respiratoires.


Si vous souffrez d’une infection respiratoire légère

Vous pouvez utiliser l’appareil WellO2 si vous vous sentez bien et que vous n’avez pas de fièvre. Dans ce cas, il vous est recommandé d’utiliser la résistance respiratoire la plus basse. Consultez votre médecin, si votre maladie pulmonaire s’aggrave ou si vous n’êtes pas sûr(e) de pouvoir utiliser WellO2.

Un entraînement régulier avec WellO2 ouvre les voies respiratoires et la vapeur contribue à nettoyer le mucus et les impuretés. De cette manière, l’air circule mieux dans vos poumons et rend votre respiration plus facile.

Évitez un entraînement des muscles respiratoires et des efforts physiques intenses si vous êtes malade.

Pendant les infections, il est important de conserver une hygiène exemplaire et de nettoyer l’appareil et ses pièces après chaque usage.


Si vous souffrez d’infections respiratoires graves

Il n’est pas recommandé d’utiliser WellO2 dans le cas d’infections respiratoires sévères.

Pendant une convalescence non accompagnée de fièvre, le fait de pratiquer une rééducation respiratoire des muscles à très faible intensité (réglage 0) respectant les prescriptions de votre médecin peut accélérer votre rétablissement.

Quand vous vous sentez bien, vous pouvez recommencer à utiliser WellO2 normalement.

Quand vous êtes malade, évitez tout effort physique.


Contre-indications

- Pneumothorax

- Barotraumatisme

- Blessures récentes non cicatrisées sur le visage, la région thoracique ou l’abdomen.


Consultez un médecin si vous présentez ou soupçonnez d’avoir l’un des symptômes suivants :

- exacerbation de l’asthme ou BPCO

- infection respiratoire aiguë accompagnée de fièvre

- fin de grossesse

- tendance à saigner du nez

- maladie cardiaque sérieuse

- infarctus ou embolie pulmonaire récent(e)

- anévrisme

- tension artérielle très élevée

- épilepsie